Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de topotore
  • : Les mots invitent à leur traduction afin d'entrevoir sur le mode singulier de chacun cet "au-delà de la langue" si étonnant. La poésie illumine cette frontière.
  • Contact

Recherche

2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 22:54

J'ai gardé le silence comme une braise ultime qui réveillerait le feu, mais tu n'étais pas là !
J'ai mijoté l'élan qui ne devait pas s'enflammer comme si je faisais les cent pas dans l'attente d'un possible, mais il n'est pas arrivé !

Je me suis peint, en arrière plan, les fins traits de ton visage pour ne pas manquer ton apparition, mais en vain !


Et pourtant je garde, en souvenir de ces festivités heureuses, la fièvre de ces retrouvailles manquées ! Tu sais que j'apprécie toujours autant au poste d'accueillant !

Mais je l'aurais bien quitté un moment pour t'écouter et te regarder, t'admirer, m'enivrer te tes sourires, envouté par les parfums de ta vitalité.


J'ai eu vent de te savoir engagée dans une nouvelle aventure, loin de ton projet initial, mais que vive l'aventure, pour que s'épanouisse ta jeunesse et ton énergie !


Néanmoins, je serais content d'avoir quelques mots qui me rassurent et qui me disent que tu vis des bons moments.

 

Affectueuses pensées.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
L'attente laisse une lueur d'espoir, mais elle conduit parfois à mourir de désespoir.
Répondre