Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de topotore
  • : Les mots invitent à leur traduction afin d'entrevoir sur le mode singulier de chacun cet "au-delà de la langue" si étonnant. La poésie illumine cette frontière.
  • Contact

Recherche

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 00:34
Ton seul nom résonne comme une invitation à la poésie, et tu ne seras
pas surprise d'apprendre que j'ai tous les jours une pensée pour toi,
pensée dont je savoure l'impatience comme l'impertinence au fond de mon
cœur. 
Il chante ton nom comme une surprise dans les moments d'instabilité ou d'ardente concentration. Il semblerait que dans les deux configurations, ce soit pour me prévenir de trop d'emballement vers l'une ou l'autre des sensations.
Et là, en ce jour de neige ou le repos m'inonde, en lisant des fragments du livre de l'intranquillité, je ne résiste pas au plaisir de savoir que tu pourrais partager au moins celui que je choisis pour toi. J'aimerai que chacun te fasse vibrer, mais je ne peux tous les recopier.
Celui que je t'offre là me fait comme une étreinte ébauchée sans effort, et je sens la honte d'avoir les mains si abimées que leur contact te serait désagréable. J'ai beau les soigner, gerçures et crevasses reviennent les incommoder comme pour me rappeler la triste condition des travailleurs manuels dans notre pays maltraité.
Peut importe finalement puisque tu n'es pas proche physiquement
sauf dans mes rêveries dont la force de soutien ne tient
qu'à leur seule présence.
Partager cet article
Repost0

commentaires